Des nouvelles d’Olivier notre apiculteur

vendredi 5 juillet 2013, par Francoise

Je tiens à vous informer de la situation très difficile pour mes abeilles à cause du mauvais temps de ce printemps .

Cette situation est partagée par les autres apiculteurs de Midi Pyrénées. Le temps froid et humide n’as pas permis de faire notre élevage dans de bonnes conditions.

Les élevages de reines du mois d’avril/mai, n’ont pas réussi. Les reines, lors du vol de fécondation, se sont perdues, ou ont été mal fécondées. (les reines sont sorties avec du mauvais temps) Les producteurs de reines (car vu la mauvaise fécondation de mes reines, j’ai essayé d’en acheter) ont deux mois de retard. En zone de plaine les récoltes de printemps sont catastrophiques voir inexistantes (pour rappel, les abeilles butinent quand il ne pleut pas, et qu’il fait au moins 15°) En montagne c’est pire, (on ne peu intervenir sur les ruches qu’avec une température de plus de 15 °) les abeilles du printemps n’ont pas pu sortir, donc pas de rentrée de nectar. Elles ont consommé le peu de réserve qui restait de l’hiver et certaines sont mortes de faim. De plus la neige étant restée très longtemps, (neige fin mai dans les zones de transhumances ) la récolte de rhododendrons n’est pas faisable. Les abeilles se croyant en hiver, ont supprimé les mâles, donc pas de fécondation. Aujourd’hui il semble que le temps s’améliore ; Je compte sur les récoltes de châtaignier et tilleul pour me refaire. Je passe beaucoup de temps à faire de l’élevage de reines pour rattraper les mois d’avril et mai, avec le risque d’avoir des ruches trop faibles pour l’hiver prochain Voila le bilan fait à mi saison, en espérant que l’été et l’automne soient meilleurs.